Je suis né d’une famille d’artistes, mon père est le  
designer Pierre Paulin, mon grand oncle est le designer  
automobile Georges Paulin, ma sœur Dominique Paulin  
est peintre et celle qui fut une artiste discrète et complète  
fut ma mère, Lita Paulin.
Je gère des chambres d’hôtes installées dans une  
ancienne ferme du XVIII, proche de Houdan à l’Ouest de  
Paris : c’est ainsi que j’ai sympathisé avec Antoine  
Honoré, un de mes clients réguliers. Lors d’une de nos  
discussions autour d’un petit déjeuner, il m’a proposé de  
venir visiter son entreprise qu’il avait acquise quelques  
années auparavant. L’usine travaille le métal en pleine  
campagne proche de chez moi, et fabrique entre autres  
des meubles design : CFT industrie.
Sachant que j’étais le fils aîné du designer Pierre Paulin,  
Antoine Honoré m’a demandé si je n’avais jamais dessiné  
de mobilier moi-même et si je ne m’étais jamais projeté  
dans cette idée. En visitant l’usine, ces phrases ont pris  
toute leur signification. Je me suis retrouvé comme dans  
un songe projeté dans le passé dans des souvenirs  
d’enfance venant de Hollande, des ateliers des Gobelins  
ou d’ailleurs. Je me suis entendu dire qu’il fallait que  
j’essaie.
Le soir même, j’ai retrouvé du matériel à dessin dans une  
malle et je me suis mis au travail dans le calme des nuits  
de janvier 2017 ; je n’ai plus arrêté de dessiner depuis,  
comme aspiré par une passion et une évidence.
Un mois plus tard, je présentais à Antoine Honoré mes  
premiers dessins, une dizaine de modèles représentant  
entre autres des personnages. Il me proposait de financer  
la fabrication d’un prototype. Nous avons réalisé une  
première pièce qui s’appelle « la chaise humaine », puis  
une deuxième pièce, « la goutte d’eau », sélectionnée  
pour le festival « to Geather, l’art sous toutes ses formes  
» à Paris au Carreau du Temple. Je réalisais le premier  
prototype d’un projet de personnages en métal, appelé «   
le serviteur », et celui d’une chaise en tôle découpée au  
laser, évoquant l’histoire d’une femme et de ses treize  
amants. Je travaille maintenant à la mise au point d’ une  
lampe sur pieds en inox, ayant comme autre fonction de  
sécher des lanières de viande épicées. Il m’a fallu passer  
la soixantaine, sept années après le décès de mon père  
pour me décider à créer ma propre ligne de meubles  
design. Le projet était lancé sous la forme d’une auto-
édition avec CFT industrie comme partenaire et fabricant.
CFT Industrie avec la SFAM et MDP sont leaders dans la  
mise en forme de fils métalliques et dans l’assemblage de  
fils, tubes et tôles. Elles sont toutes des entreprises  
fabriquant du «made in France» dirigées par Antoine  
Honoré.  Elles  forment une synergie de compétences pour  
un service sur mesure.
Leur domaine d’application est des plus vastes, de  
l’automobile au médical, de l’industrie au mobilier de  
communautés et bien sûr à la fabrication de meubles  
design.
Ces entreprises ont une démarche citoyenne par le  
respect de leurs partenaires et de l’environnement.
C’est dans les ateliers de CFT Industrie que j'ai mis au  
point mes prototypes et c’est à eux que j'ai confié la  
fabrication de mes sièges autoédités dans le cadre d’un  
partenariat.
CFT industrie, située à 65 km de Paris, a ouvert ses  
ateliers à de nombreux designers depuis plusieurs  
années. Elle apporte ses compétences en recherche et  
développement. Elle a dans ses nombreuses démarches  
«qualité» un engagement à des fabrications dans les  
délais.
(+33 237 820 532)
Back
Next
Fabrice Paulin (le créateur)
English